Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Biologie Intégrative des Organismes Marins
UMR 7232

BIOLOGIE INTEGRATIVE DES ORGANISMES MARINS (BIOM)

 


Partie antérieure d’un amphioxus adulte mis en présence de billes. On observe la bouche entourée de cirres buccaux (Copyright : Lucie Subirana).

 

 

 

Unité Mixte de Recherche CNRS (U.M.R 7232) et Sorbonne Université   

 

Adresse:    Observatoire Océanologique
                  1, avenue Pierre Fabre
                  66650 Banyuls sur mer - France
 
Tel: +33 (0)4.68.88.73.32
E-mail: didier.peuze @ obs-banyuls.fr

 

L’unité de recherche "Biologie Intégrative des Organismes Marins (BIOM)" a pour objectif d’étudier selon une approche évolutive les mécanismes de développement et d’adaptation des organismes. Cet objectif très général est décliné à travers l’utilisation d’organismes modèles marins non conventionnels permettant des études comparatives complémentaires à celles réalisées avec des modèles plus traditionnels. Ce type d’approche est basée à la fois sur les particularités liées à la diversité des organismes étudiés, et en même temps sur la profonde unité du monde vivant qui permet des comparaisons entre des organismes parfois très éloignés phylogénétiquement.

 

07/02/24

Voir le flux RSS de ces contenus

ACTUALITÉS

    • Bienvenue à Julie!

      Nous accueillons Julie GUYARD pendant 2 mois pour son stage de Master 1.

    • Envie de faire une thèse?

      L'équipe DEEVA propose un sujet de thèse sur la formation des nageoires cellulosiques chez la larve d'ascidie. Ce projet est la suite de l'étude qui a été récemment publiée. Financement à travers le concours de l'école doctorale Complexité du Vivant (ED515). Descriptif du projet et candidature sur ADUM. Date limite de candidature: 7 juin 2024. Contact: sebastien.darras at obs-banyuls.fr

    • Nouvelle publication (équipe DEEVA)

      Les ascidies sont entourées d'une tunique, un type d'exosquelette constitué de matrice extracellulaire, dont la cellulose, sécrétée par l'épiderme. Chez la larve, cette tunique se différencie en nageoires essentielles pour la nage.
      L'équipe DEEVA a mis en évidence certains mécanismes moléculaires qui contrôlent cette morphogenèse 3D. Les résultats sont publiés dans la revue BMC Biology: Molecular control...

Traductions :

07/02/24