Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Biologie Intégrative des Organismes Marins
UMR 7232

Notre équipe s’intéresse à  l’étude de la régulation des mécanismes cellulaires par voie de phosphorylations au cours du développement. Il s’agit du contrôle d’une part des évènements précoces qui suivent la fécondation et conditionnent les premières divisions embryonnaires et d’autre part des mécanismes conduisant à l’expression des gènes zygotiques. La question centrale que nous posons est la suivante: comment les kinases de la famille des CDKs (cyclin-dependent kinases) s’intègrent-elles dans les mécanismes de régulation qui contrôlent ce développement précoce. L’organisme modèle retenu est l’oursin choisi pour ses propriétés physiologiques: développement externe et rapide, abondance et transparence des œufs, et un arrêt physiologique particulier des œufs non fécondés en phase G1 du cycle cellulaire. Sur ce modèle nous étudions comment s’initie la réplication de l’ADN respectivement sur la chromatine mâle et femelle dont la fusion forme le génome du nouveau zygote et comment cette initiation est régulée sous l’action des Cdks. Par ailleurs nous recherchons la fonction au cours du développement d’une nouvelle Cdk, Cdk13, initialement identifiée dans notre équipe, et dont nous avons montré qu’elle régule l’épissage constitutif mais aussi alternatif des ARN pre-messagers.

26/02/16

Traductions :